News

Incontinence : quelles aides financières pour aider les victimes ?

les aides contre l'incontinence Doctors income

Avec plus de 4 millions de personnes touchées, dont près de 2/3 des femmes et de 1/10 d’hommes, l’incontinence est aujourd’hui un problème qui concerne de plus de personnes. Et entre protections urinaires, rendez-vous chez le médecin et interventions chirurgicales, les victimes de ce problème ont parfois du mal à gérer toutes ces dépenses. Mais alors y a t’il des solutions pour les aider financièrement ? C’est ce que nous allons voir aujourd’hui.

Sécurité sociale : un réel allié pour les personnes incontinentes

Dans un premier temps, la sécurité sociale œuvre favorablement en faveur des victimes. Celle-ci propose en effet différentes prises en charges, comme celles de la rééducation périnéale, des médicaments non remboursés, du matériel lié à l’incontinence (protections urinaires, sondes), voire même des opérations chirurgicales. Fortement engagée pour les aider financièrement, la sécurité sociale risque alors de devenir votre meilleure amie. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à visiter cet article sur les prises en charge possible pour l’incontinence.

Protections urinaires : un remboursement par la caisse d’assurance maladie

Connu comme la solution la plus simple pour pallier aux problème d’incontinence, le port de protections urinaires peut cependant se révéler très couteux. Car même s’il en existe à prix réduits, la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Et lorsque les fuites sont assez fréquentes et abondantes, mieux vaut se tourner vers des marques reconnues dans le domaine. Alors même si le prix peut parfois faire peur, sachez que la caisse d’assurance maladie peut prendre en prendre en charge tout ou une partie des frais engagés. Pour cela, il suffit de prendre rendez-vous avec un conseiller afin que vous établissiez un dossier. Toutefois, cela ne s’adresse qu’à des cas particuliers, tels que des personnes atteintes d’une maladie chronique, ou celles obligées de rester à domicile après une hospitalisation.

D’autres organismes cléments avec les problèmes d’incontinence

Outre la CPAM, sachez que d’autres établissements peuvent également intervenir favorablement pour votre budget :

  • Le Conseil Général : il propose une aide que l’on appelle « Allocation Personnalisée d’Autonomie » dispensée par l’équipe médico-sociale de votre département. Malheureusement, celle-ci s’adresse seulement aux personnes de 60 ans et plus avec un degré d’atteinte élevée.
  • La Mutuelle : il arrive que certaines mutuelles aident les personnes incontinentes, alors n’hésitez pas à vous renseigner auprès de la vôtre.
  • La Caisse de Retraite : celle-ci a mis en place le Plan d’Action Personnalisé, qui varie en fonction des ressources de la victime.
  • La Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées : comme son nom l’indique, cette aide est uniquement dédiée aux personnes handicapées, notamment les enfants.

Comme nous avons pu le voir, il existe plusieurs façons de vous faire aider au niveau financier. Malheureusement, et vous l’aurez sûrement compris, la majorité de ces aides s’adressent aux personnes atteintes d’incontinence à un degré élevé. Mais n’hésitez pas à demander à votre médecin, peut-être aura t-il d’autres pistes qui pourront soulager votre budget !

gudeer-luxury-dresses-online-store

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*